1

Hygiène intime: dans ce cas, moins, c’est mieux

Sprays intimes et rinçages vaginaux.

Ce n’est un secret pour personne: on se sent nettement mieux quand on est fraîchement lavé. Toutefois, il faut rester mesuré en matière d’hygiène corporelle. En effet, un excès nuit à la couche acide protectrice de la peau. Cela la rend plus sensible aux bactéries, aux microbes et aux champignons. Ceci est particulièrement important dans le domaine du soin de la zone intime. Les jeunes filles ont souvent tendance à se nettoyer de façon excessive. Certaines se lavent l’entrejambe au gel douche, au savon ou avec des lotions de toilette intime après chaque passage aux toilettes. Mais il ne faut pas nettoyer l’intérieur du vagin, car celui-ci se lave tout seul. Un rinçage détruit la vie vaginale naturelle, ce qui peut provoquer des mycoses.

Un nettoyage en douceur

Il est tout à fait normal de se laver la zone intime une fois par jour. Toutefois, il faut veiller à ne pas utiliser de gels douche ou de savons trop agressifs. Ceux-ci ont tendance à dessécher la muqueuse vaginale et à la fissurer, la rendant plus sensible aux infections. Les parfums et les conservateurs n’ont rien à faire dans la zone intime. Il faut nettoyer le vagin à l’eau tiède. En cas de besoin, une lotion de toilette intime à l’acide lactique peut soutenir la protection naturelle du vagin. Si un nettoyage à l’eau pure ne suffit vraiment pas, on peut utiliser des produits avec un pH acide.

Les serviettes hygiéniques peuvent dessécher la muqueuse

Les serviettes hygiéniques peuvent parfois être plus agréables à porter qu’un tampon. Mais il ne faut pas porter des protège-slips en permanence pour des raisons d’hygiène. D’une part, ceci n’est pas nécessaire dans la mesure où les pertes normales n’ont quasiment pas d’odeur. D’autre part, les protège-slips et serviettes hygiéniques risquent de dessécher la muqueuse, ce qui la rend plus sensible aux infections. Quand on achète des protège-slips, il faut notamment veiller à ce qu’ils ne contiennent pas de parfum et à ce qu’ils laissent l’air circuler. Les protège-slips plastifiés conservent l’humidité et la chaleur dans le vagin, ce qui crée un climat propice à la multiplication des champignons.

intimpflege-in-der-schwangerschaft-300x200

D'autres postes

KOAG/KAG-nr. 3168-0313-0582